Blogger Template by Blogcrowds

mardi 30 janvier 2007

THE FRATELLIS ~ L'Elysée Montmartre. Paris.








Première Partie: NELSON


Ce qu’en a pensé Gilles B.:

« Pour finir ce mois de Janvier bien riche au niveau des concerts, les Écossais de The Fratellis investissent l'Elysée Montmartre. Le public (très jeune) est constitué en majorité de filles (ce qui n’est pas étonnant vu le look de Jon, le chanteur/guitariste et leader du groupe). Le concert n'est pas sold out (il faut dire qu'il y a concurrence ce soir avec Eagles Of Death Metal au Bataclan, Isobel Campbell & Mark Lanegan au Trabendo), mais la salle sera quand même bien remplie.

Ce soir, nous sommes 5 réunis comme au bon vieux temps, Jean Pierre, Gilles P., Vincent, Eric et moi même, et cela fait plaisir de se côtoyer pendant les concerts et de pouvoir déconnecter de nos boulots et de nos soucis respectifs et ainsi de profiter de ces instants d’attente avant le concert pour parler de nos passions : la Musique et le Cinéma (et parfois la Politique... mais c'est un autre sujet !). Comme d'habitude, nous sommes au premier rang sur la gauche (ayant déjà eu l'occasion de voir les Fratellis en concert sur un DVD, je savais que le chanteur se trouvait sur ce coté).
La première partie était assuré par Nelson, groupe français qui commence à avoir une petite renommée. Comme je le dis souvent, le problème de 80% de ces groupes français, c’est tout simplement le manque d'originalité et plus encore, le manque de bonnes compositions. Nelson s'inspire très largement d'Interpol, de Joy Division, du Velvet, mais sans évidemment égaler ses glorieux ainés. Le show a un peu décollé sur 1 ou 2 morceaux vers la fin, mais sans nous convaincre. 35mn de show environ.

Arrivée vers 21h00 des The Fratellis, tout de suite on remarque d'un coté Jon Fratelli, le leader qui ressemble pas mal à Marc Bolan, et de l'autre, les "deux bucherons", Barry à la basse (qui a donné son nom de famille au groupe) et Mince à la batterie. Le show démarre, comme le disque, par Henrietta, avec un son un peu brouillon qui s'améliorera par la suite. L'intégralité de l'album est jouée, avec bien sûr comme meilleurs moments Chelsea Dagger, mais aussi Flathead et un Vince the Loveable Stoner très très Glam, Everybody's Knows qui par son tempo me fait penser à Clash (sans parler du jeu de guitare de Jon, qui n'est pas sans rappeler Joe Strummer). Le public très jeune réagit au quart de tour, et le Slam devient systématique (ce sont souvent de très très jeunes personnes qui le pratiquent) mais sans occasionner de bobos.

En rappel, une bonne version de Ooh La La (Goldfrapp) avec au milieu un
passage par T Rex(toujours l’esprit glam) ! Prestation d'une heure juste. J'ai bien aimé mais il y a je trouve un peu trop de retenue de la part des Fratellis (on aimerait qu'ils se lâchent plus), sans parler d’un effet un peu répétitif des morceaux, qui s’enchainent régulièrement sur le même tempo : cela reste sympa en tout cas, et en dehors de la hype actuelle (même si c’est quanf même un retour aux sources). Maintenant, il va leur falloir confirmer (le fameux second album, après ce premier album brillant), surtout, ne pas se répéter et évoluer en douceur.

Pour info, The Fratellis vont donner prochenement 4 concerts à la Brixton Academy de Londres qui sont pratiquement Sold out ! En tout cas, leurs pochettes de disques sont très très glamour !!! »







 
The Fratellis est un groupe originaire de Glasgow en Ecosse, formé en 2005. Fratelli est en fait le surnom du bassiste (nom d'un personnage venant du film: Les Goonies, les autres trouvaient ce nom assez original et donc, ils l'ont tous adopté. Ils ne font donc pas partie de la même famille. Grosse et bonne surprise de l'année rock 2006 outre-Manche. Un premier album fait surface en France en janvier 2007 « Costello Music » qui donne bien la démarche du groupe pour lequel tout est dans la combinaison classique de sensations fortes. Un groupe Rock léger, pétillant teinté de Boogie et de punk, atteint par une certaine folie ou folie certaine. Depuis février 2007, Apple a choisi le titre "Flathead" des Fratellis pour la bande son de la nouvelle publicité iPod.



Costello Music (September 2006)








Jon Fratelli (John Lawler) : Vocal & Guitar
Barry Fratelli (Barry Wallace) : Bass
Mince Fratelli (Gordon McRory) : Drums & Vocals












La Setlist du Concert
THE FRATELLIS



Henrietta (Costello Music - 2006)
Cigarello (Demo Song)
Everybody Knows You Cried Last Night (Costello Music - 2006)
Flathead (Costello Music - 2006)
Vince the Lovable Stoner (Costello Music - 2006)
Doginabag (Costello Music - 2006)
The Gutteratti (Fratellis EP - 2007)
Ole Black 'n' Blue Eyes (Costello Music - 2006)
Baby Fratelli (Costello Music - 2006)
Whistle For The Choir (Costello Music - 2006)
Chelsea Dagger (Costello Music - 2006)
Got Ma Nuts From a Hippy (Costello Music - 2006)

Encore

For The Girl (Costello Music - 2006)
Creepin Up the Backstairs (Costello Music - 2006)
Ooh La La (Goldfrapp Cover)






La durée du concert : 1h05

AFFICHE / PROMO / FLYER







The Fratellis - Baby Fratelli

The Fratellis - Chelsea Dagger



THE FRATELLIS ~ L'Elysée Montmartre. Paris.














Première Partie: NELSON


Ce qu’en a pensé Vik :

«





»











 
The Fratellis est un groupe originaire de Glasgow en Ecosse, formé en 2005. Fratelli est en fait le surnom du bassiste (nom d'un personnage venant du film: Les Goonies, les autres trouvaient ce nom assez original et donc, ils l'ont tous adopté. Ils ne font donc pas partie de la même famille. Grosse et bonne surprise de l'année rock 2006 outre-Manche. Un premier album fait surface en France en janvier 2007 « Costello Music » qui donne bien la démarche du groupe pour lequel tout est dans la combinaison classique de sensations fortes. Un groupe Rock léger, pétillant teinté de Boogie et de punk, atteint par une certaine folie ou folie certaine. Depuis février 2007, Apple a choisi le titre "Flathead" des Fratellis pour la bande son de la nouvelle publicité iPod.

(http://www.thefratellis.com/)
(http://www.myspace.com/littlebabyfratelli
(http://www.facebook.com/thefratellis)




Costello Music (September 2006)








Jon Fratelli (John Lawler) : Vocal & Guitar
Barry Fratelli (Barry Wallace) : Bass
Mince Fratelli (Gordon McRory) : Drums & Vocals












La Setlist du Concert
THE FRATELLIS



Henrietta (Costello Music - 2006)
Cigarello (Demo Song)
Everybody Knows You Cried Last Night (Costello Music - 2006)
Flathead (Costello Music - 2006)
Vince the Lovable Stoner (Costello Music - 2006)
Doginabag (Costello Music - 2006)
The Gutteratti (Fratellis EP - 2007)
Ole Black 'n' Blue Eyes (Costello Music - 2006)
Baby Fratelli (Costello Music - 2006)
Whistle For The Choir (Costello Music - 2006)
Chelsea Dagger (Costello Music - 2006)
Got Ma Nuts From a Hippy (Costello Music - 2006)

Encore

For The Girl (Costello Music - 2006)
Creepin Up the Backstairs (Costello Music - 2006)
Ooh La La (Goldfrapp Cover)







La durée du concert : 1h05

AFFICHE / PROMO / FLYER




The Fratellis - Baby Fratelli

 


The Fratellis - Chelsea Dagger