Blogger Template by Blogcrowds

mardi 22 avril 2008

The Subways. La Boule Noire. Paris.










Première Partie : QUIDAM




Ce qu’en a pensé Gilles :

« Enfin ! Les Subways sont de retour... 3 ans après leur passage à la Maroquinerie. Notre petite troupe de fidèles est bien sûr présente (Gilles P et Jean Pierre), Vincent manque à l'appel, étant lui à la Maroquinerie pour couvrir le concert des Concretes... mais je sais qu'il aurait bien aimé être parmi nous (inversement, j'enrage quelque part de ne pas avoir vu The Concretes). Mais ne nous plaignons pas qu'il y ait pléthore de concerts sur Paris ! Même en arrivant de bonne heure à la Boule Noire, il y a déjà un peu de monde, mauvaise surprise ! De plus, nous sommes entourés de la queue gigantesque du concert que donnent les BB Brunes à la Cigale à côté ce soir. Mais la chance est avec nous, n'ayant pas de sacs, pas de fouille, on double quelques personnes et c'est bon... nous voilà au premier rang sur la gauche, en face de Billy. Un public jeune ce soir, on retrouve nos sympathiques Cécile et Alice, qui, elles aussi, ont fait le déplacement.

La première partie qui se présente sur scène s'appelle Quidam, c’est un jeune groupe Français avec un chanteur, qui semble ne pas laisser les jeunes filles indifférentes. Musicalement, malgré le fait que ce soit chanté en Français (j'ai beaucoup de mal avec ça !), le groupe tient bien la route, ils sont sympa, leur musique nous rappelle parfois Noir Désir, mais sans copier honteusement le groupe pré-cité. Excellent son pour une première partie (Gilles P me confiera d'ailleurs avoir trouvé cela très fort !). Un groupe à suivre donc, je crois qu'ils repassent dans quelques temps au Nouveau Casino.

L’ambiance est bien chaude maintenant : devant, les rangs se sont bien resserrés, et l'ont attend avec impatience notre jeune trio anglais... Pour ma part, j'ai franchement hâte de les revoir. Surtout que maintenant, Billy et Charlotte ne sont plus ensemble, est-ce que cela va se ressentir sur scène ? Eh bien non ! Arrivée de Billy torse nu, avec « Strawberry Blonde » tatoué sur l'estomac, la Gibson SG est prête, les amplis Vox aussi... De son côté Charlotte (blonde aujourd'hui) est juste vêtue d'un short et d'un petit haut noir. Et dès le début, on n'est pas déçu, The Subways n'ont pas changé ! Entre une Charlotte qui saute partout avec sa basse (dur dur pour les photos) et un Billy chaleureux (ils le sont d'ailleurs tous les trois), bon enfant avec le public (il donnera son médiator juste avant Rock'n'roll Queen croyant qu'une fan voulait son "Nipple" alors que c'était son médiator). Atmosphère bon enfant pour une musique basique, mais terriblement jouissive (je me suis réécouté « Young For Eternity » avant de venir, quel super album, simple et efficace, avec des compos qui vous restent dans la tête). Et ce soir, ce sera encore le cas, le concert débute par un nouveau morceau, Kalifornia (sept morceaux seront joués du futur album), et ma foi, ça sonne bien, et ça annonce bien le futur album.

A priori, Bill s'est bien remis de son opération (des cordes vocales, je crois), qui, à l'époque, avait laissé craindre le pire sur l'avenir du groupe. Maintenant tout va bien de ce côté-la...Josh Morgan le batteur, que l'on aurait tendance à oublier un peu vite tant la présence des deux jeunes (ex)tourtereaux est palpable, est toujours d'une efficacité redoutable, il est vraiment remarquable à la batterie, nous l'avions déjà vu il y a trois ans. O Yeah et Young for Eternity nous ramènent en terrain connu, efficaces et supers, la barrière commence à plier quelque peu tant la poussée se fait sentir. Quel plaisir de réécouter ses "vieux" morceaux !! En regardant Billy qui se trouve juste devant nous (on pourrait presque le toucher !), je trouve quand même un changement, il a plus d'assurance, je le trouve plus cool encore qu'il y a trois ans, sans doute que le fait d'avoir surmonté plusieurs épreuves n'a fait que renforcer l'esprit du groupe. Les titres s'enchaînent à vitesse grand V, et vu la set list en face de nous, on se doute que le concert ne s'étirera pas en longueur. Ce que j'aime aussi avec The Subways c'est que leurs chansons ne sont pas prises de têtes, des paroles simples à retenir et à chanter, l'exemple typique étant Mary et bien sûr Rock'n'roll Queen. En tout cas, nous sommes idéalement placés pour profiter du spectacle, avec quelques slams et stage diving toujours « bon enfants », dans une excellente ambiance.


Le groupe se retire après à peine 45 minutes de concert. Ils reviennent rapidement, pour un final assez torride, avec tout d'abord Girls & Boys, le single, qui en live promet d'être un futur morceau étalon des Subways, c’est une superbe version... Mais le morceau que tout le monde attend, l'hymne du groupe, la chanson rock par excellence, imparable, c'est bien sur Rock'n'roll Queen... ce soir dans une version allongée, avec une longue intro à la guitare, Charlotte commence à sauter sur place, ça pousse devant et moi je chante avec Billy « You Are The Sun, You Are The Only One, My Heart Is Blue, My Heart Is Blue For Youuuuuuuuu, Be My, Be My , Be My Little Rock'n'roll Queen » !! C'est simple, c'est cucul, mais on s'en fout ! Car c'est avant tout un GRAND morceau, plein de simplicité dans les paroles et la musique, mais tellement jouissif, tellement anglais j'allais dire, il n'y a qu'eux pour arriver à faire des chansons pop-rock aussi bonnes. La fosse en ébullition donc, et lorsque Billy délaisse sa Gibson pour monter sur la grosse caisse, face au public, on sait ce qui va se passer : effectivement il se lance, et fait un magnifique stage diving dans la fosse, heureux comme un enfant avec un grand sourire aux lèvres (il n’y a pas de service d'ordre aux abois), et après quelques dizaines de secondes en suspens au dessus des spectateurs, c’est le retour sur scène pour une fin avec un paragraphe chanté en français (il avait une feuille avec la traduction posée à coté de la set list)... Il n'y a pas à dire, en français, c'est beaucoup moins bien - voire ridicule - mais là bien sûr, le fun l'emporte, c'est un petit hommage envers nous tout simplement. Superbe fin de concert, moi je suis hyper content, The Subways n'ont rien perdu de leur fougue, les nouveaux morceaux me semblent d'un très bon niveau, je regrette juste encore un fois la durée du concert, 55 courtes minutes : même si c'était excellent, une quinzaine de minutes supplémentaires ne seraient pas superflues. Avis unanime...

On quitte Alice et Cécile qui se préparent elles à affronter the Courteeners à L'Astoria de Londres en fin de semaine (veinardes !). Quant à moi, demain ce sera Cocosuma à la Maroquinerie. Et dehors, nous croisons des hordes de minettes sortant du concert des BB Brunes, elles sont excitées comme des puces, espérons que dans quelques années elles évoluent vers d'autres goûts musicaux (cela dit sans vouloir être méchant !). »




photos de gilles





The Subways est un groupe de rock britannique formé au début des années 2000 à Welwyn Garden City, dans la banlieue de Londres, en Angleterre. Le 2 novembre 2006, le groupe remporte le MTV U Woodie Award du meilleur groupe international.Charlotte et Billy se sont séparés durant l'enregistrement du second album in Los Angeles "All or nothing", prévu pour juin 2008 et produit par Butch Vig [Nirvana, Smashing Pumpkins, Garbage] . Ce trio fait partie de cette vague de groupes Anglais qui se targuent de jouer un punk-rock aux mélodies accrocheuses.













Billy Lunn : Guitar & Vocals
Charlotte Cooper : Bass & Vocals
Josh Morgan : Drums


















Kalifornia (All Or Nothing - 2008)
Oh Yeah (Young For Eternity - 2005)
Young For Eternity (Young For Eternity - 2005)
Alright (All Or Nothing - 2008)
Obsession (All Or Nothing - 2008)
Mary (Young For Eternity - 2005)
Shake Shake (All Or Nothing - 2008)
I Won't Let You Down (All Or Nothing - 2008)
I Want To Hear What You Have Got To Say (Young For Eternity - 2005)
Turnaround (All Or Nothing - 2008)
With You (Young For Eternity - 2005)

ENCORE

Girls & Boys (All Or Nothing - 2008)
Rock 'n' Roll Queen (Young For Eternity - 2005)





La durée du concert : 0h55

AFFICHE / PROMO / FLYER




The Subways - Oh Yeah



The Subways - Rock & Roll Queen



The Subways - With You



The Subways - Girls & Boys - 2008


1 commentaire:

adam0509 a dit…

Bon concert, pas assez de morceaux du 1er album par contre... merci pour la set-list !

Par contre tu t'es planté :

Young For E.T. (All Or Nothing - 2008)

C'est sur le 1er album


Sinon : "Obscession" est géniale !!!