Blogger Template by Blogcrowds

jeudi 1 mars 2007

THE BLACK KEYS ~ La Cigale. Paris.











Première partie : The Black Angels
 
 
Ce qu’en a pensé Gilles B. :

« Soirée Blues Rock cette fois, pour ce concert des Black Keys. Pour ceux qui ne le saurait pas, il s’agit un duo guitare/batterie, souvent comparé aux White Stripes, même si la comparaison est simplificatrice. J'avais bien aimé leur second album, mais leur troisième (The Magic Potion) ne m'avait pas convaincu. Beaucoup de monde à l'entrée de la Cigale à mon arrivée vers 18h30, mais Gilles a gardé une place dans la queue. Public entre 20 et 30 ans de moyenne ce soir. Comme souvent à la Cigale, nous décidons de nous installer à la Mezzanine, coté droit, conditions parfaites donc pour patienter. La Cigale fait le plein ce soir.  

Arrivée sur scène pour la première partie de The Black Angels, formation d'Austin - Texas. Tout de suite, leur style m'a énormément plu, tant du fait du son des 2 guitares, que de la voix caverneuse du chanteur. Le style : j'ai cru quant à moi discerner pas mal d'influences, du Gun Club du début (Fire Of Love), aux Doors (le voix du chanteur), en passant par BRMC, sans parler d’un aspect sixties pour le psychédélisme... Bref du blues rock (plus rock que blues d'ailleurs) très noir, très roots, de la musique faite d'incantations shamaniques. Avec un son beaucoup plus fort, je crois que j'aurais été terrassé. C'est un son vintage, pas à la mode, mais dieu que c'était bien ! 35mn de concert, j'aurais bien aimé 10mn de plus pour une fois. Du coup, je me suis acheté le cd sur le stand de Merchandising. Bonne découverte donc.

Les Black Keys maintenant. Notre appréhension venait du fait que pour un duo, tenir en haleine un public tout au long d'un concert sans lasser et parfois compliqué. La première chose qui m'a énormément surpris fut la faiblesse du son. 105 DB maxi je veux bien mais je pense qu'on en était loin !! Son beaucoup trop faible pour la guitare et idem pour la voix du chanteur. Celui-ci (Dan Auerbach) ayant adopté, comme pour sa musique, un style vintage (cheveux long et barbe avec veste traillie de l'armée). Le batteur (Patrick Carney) étant sur la gauche avec sa batterie sur le devant de la scène, avec inscrit sur la grosse caisse, non pas le nom du groupe, mais tout simplement "AKRON, OHIO". Passée la première déception liée au niveau sonore, j'ai trouvé le show identique à l'impression que m'avait laissé leur second album : soit des compositions trop uniformes, linéaires, sans aucun morceau qui ressorte du lot.

Ce n'est pas mauvais, non, mais j'ai simplement trouvé cela quelconque. Même si le guitariste partait dans de (légers) délires (comme me l'a dit Gilles P., avec des soupçons d'Hendrix), j'ai trouvé cela très normalisé et formaté, sans aucune improvisation. Mais force est de constater que le public semblait aux anges (pas mal de Slam et Stage Diving d'ailleurs)... Même si les rapports groupe/public ont été inexistants (j’avoue que j'aime bien quand le groupe est en contact verbal avec son public). Je ne sais pas mais je n'ai pas senti un grand enthousiasme de la part des Black Keys. 1 rappel et 62mn de concert et tout était bouclé. A noter pour l'anecdote que nous avions une hystérique sur notre droite (n'est ce pas Gilles P. ?) qui a failli tomber du balcon plusieurs fois tellement elle était excitée (moi je dirais plutôt que les bières qu'elle avait bues ne l'avait pas arrangée).

La soirée n'a pas été totalement négative donc, sauvée par la première partie. Je ne retournerais pas voir les Black Keys mais pour les fans de Blues Rock, je vous invite quand même à vous procurer leur CD intitulé "Thickfreakness". »

The Black Angels
est un groupe de psyché rock d’Austin (Texas) formé en mai 2004. Leur nom est inspiré de la chanson du Velvet Underground : « The Black Angel’s Death Song ». The Black Angels remettent au goût du jour la scène U.S. de la période musicale des 60’savec brio, classe et élégance .



The Black Keys est un groupe de blues rock américain originaire d'Akron dans l'état de l'Ohio. Le groupe est composé de deux membres, le chanteur et guitariste Dan Auerbach et le batteur Patrick Carney. Ils sont souvent comparés avec le groupe The White Stripes parce que tous deux sont des duos influencés par le blues rock ayant émergés à quelques mois d'intervalle. Pourtant, le son des Black Keys est beaucoup plus enraciné dans le blues traditionnel et moins pop rock que celui des White Stripes.


Albums
    •    Passover (Light in the Attic, 2006)

EPs
    •    The Black Angels (Light in the Attic, 2005 EP)

The Big Come Up (2002)
Thickfreakness (2003)
Rubber Factory (2004)
Magic Potion (2006)







Stephanie Bailey - drums & percussion
Christian Bland - guitar, drone machine/organ
Kyle Hunt - keyboards, percussion, bass, guitar
Alex Maas - vocals
Nate Ryan - bass, guitar
Adam Demetri - visual arts: 16mm projections & psychedelic oils


















Dan Auerbach - Vocal & Bass & Guitar
Patrick Carney - Drums









THE BLACK ANGELS

01. Young Men Dead (Passover - 2006)
02. Bloodhounds on my Trail (Passover - 2006)
03. The Sniper at the Gates of Heaven (Passover - 2006)
04. Better Off Alone (Passover - 2006)
05. ?
06. Black Grease (EP - 2005)
07. Snake in the Grass (New Song)


La durée du concert : 0h35


The Black Keys

01. Just Got to Be (Magic Potion - 2006)
02. Girl is on my Mind (Rubber Factory - 2004)
03. The Breaks (The Big Come Up - 2002)
04. Stack Shot Billy (The Big Come Up - 2002)
05. Busted (The Big Come Up - 2002)
06. You're the One (Magic Potion - 2006)
07. Elevator (Magic Potion - 2006)
08. 10 Am Automatic (Rubber Factory - 2004)
09. Your Touch (Magic Potion - 2006)
10. Set You Free (Thickfreakness - 2003)
11. Grown So Ugly (Rubber Factory - 2004)
12. No Trust (Thickfreakness - 2003)
13. Have Love Will Travel (Thickfreakness - 2003)

Encore

14. Strange Desire (Magic Potion - 2006)
15. The Flame (Magic Potion - 2006)
16. Till I Get my Way (Rubber Factory - 2004)


La durée du concert : 1h02

AFFICHE / PROMO / FLYER


The Black Angels - "Black Grease"



The Black Keys "Just Got To Be"



The Black Keys - Heavy Soul (Live)