Blogger Template by Blogcrowds

dimanche 29 août 2010

ROCK EN SEINE (FESTIVAL) ~ Domaine N. ST Cloud. Paris.

 









JOUR 3
8ème Edition

 
  
 
 




Ce qu’en a pensé Emilie :

« En ce dimanche de clôture du festival rock le plus proche de chez moi, la programmation ne me motive guère, et c’est finalement vers 19h30 que j’arrive dans la forêt de Saint-Cloud.

J’attaque par les Wave Machines sur la scène de l’Industrie, un groupe que j’avais découvert il me semble dans un documentaire sur Liverpool, et qui m’avait paru assez expérimental et intéressant. Mais sur la longueur, j’accroche moins, surtout avec la voix aiguë du chanteur. Mais lorsqu’avant le dernier morceau, il nous explique que même si c’est la plus petite scène du festival, cela représente énormément pour eux de jouer ici ce soir, je les trouve quand même bien sympas. Moi, dès qu’on me prend par les sentiments…

À présent, direction la Cascade pour Roxy Music, qu’à ma grande honte je ne connais pas beaucoup plus que les Wave Machines. Je me place sur le côté gauche pour assister à la performance de ce groupe culte, emmené par Bryan Ferry, ses 64 ans tout empreints de la classe britannique. Et derrière, le groupe et des musiciens additionnels. Tous excellents, particulièrement Phil Manzanera à la guitare. La voix de crooner de Ferry, de longs solos, de très bonnes compos, interprétées avec virtuosité… mais froidement, presque mécaniquement. Bien sûr, ma méconnaissance des morceaux, ainsi que l’attitude de la quasi-totalité du public, qui semble partager ma curiosité polie et respectueuse, n’aident pas à me faire submerger par l’émotion. C’est dommage, car je ne trouve rien à leur reprocher au final. Lorsque le groupe quitte la scène, vu qu’Arcade Fire doivent prendre le relais  dans dix minutes pour la clôture du festival, je ne me doute pas qu’il y aura un rappel, et commence à m’éloigner… mais le groupe revient ! Étonnamment, le public qui semblait pourtant si peu concerné rapplique relativement en nombre, et on finira sur une agréable reprise du Jealous Guy de Lennon, chanson que j’adore, ce qui me fait plaisir.

Revers de la médaille, me voilà bien loin de la scène pour Arcade Fire, mais bon, n’étant pas particulièrement fan, je ne cherche pas à gruger et j’essaye de me mettre dans l’ambiance de loin… en commençant stratégiquement par reculer encore davantage pour obtenir une meilleure vue sur les écrans. Tout le monde danse et chante autour de moi. Je m’ennuie. Non pas que ce soit mauvais, loin de là, mais je pense qu’il vaut mieux admirer le groupe et ses nombreux instruments de près pour profiter à fond (et accessoirement, là encore, connaître les morceaux). La seule que je connaissais vraiment était Rebellion (Lies), prévue dans la setlist… mais qui ne sera pas jouée, car après un We Used To Wait sur lequel je commençais enfin à accrocher, le groupe doit interrompre sa prestation suite aux trombes d’eau qui s’abattent sur nous, mais surtout sur la scène à cause du vent. C’est la folie, une bonne moitié du public quitte le site, bien que n’ayant ni capuche, ni K-way, ni parapluie, et aucune passion particulière pour le groupe, je prends héroïquement (ou connement, ça dépend du point de vue) la décision de rester et de me rapprocher enfin de la scène. De toute façon, trempée pour trempée…  Et le groupe revient ! Au milieu des instruments bâchés, il interprète un titre acoustique, Wake Up, repris en chœur par le public restant, qui danse au milieu de la boue, et finalement je suis quand même heureuse d’être là, malgré la pluie, malgré le fait que ce n’est pas Arcade Fire que j’aurais personnellement choisi comme « headliner » le dimanche, parce qu’au moins c’est un groupe qui donne tout pour son public qui en échange le lui rend bien, et ça c’est magique.

Moins magique en revanche, il faut ensuite quitter le site sans s’étaler dans la boue, et en faisant attention à ne pas me prendre dans la figure les parapluies que les gens laissent ouverts malgré l’arrêt de la pluie. Mais bon, peu m’importe, c’était vraiment un super week-end ! Vivement l’année prochaine ! »




Wave Machines est un groupe de rock alternatif formé en Liverpool en 2007. En Juin 2009, leur premier album, WWave If You're Really There, a été accueilli favorablement par NME.

(http://www.myspace.com/mywavemachine)



Roxy Music est un groupe de musique rock britannique, créé au début des années 1970 par Bryan Ferry et Brian Eno. Il a été essentiellement actif de 1971 à 1975, puis de 1978 à 1983. Le groupe s’est reformé pour des tournées en 2001, 2006 et 2010. Une tournée "For your pleasure tour" est prévue pour début 2011 en Angleterre.

(http://www.myspace.com/roxymusicglam)
 


Arcade Fire (également appelé The Arcade Fire) est une formation de rock indépendant originaire de Montréal, Québec, Canada, en 2000, jouant un rock émotionnel et inclassable. Il s'est développé autour du couple formé de Win Butler et Régine Chassagne . Cependant ils ne connaissent le succès qu'avec Funeral, qui paraît en 2004. Le groupe fait usage d'un large éventail d'instruments de musique — surtout de la guitare, de la batterie et de la guitare basse — mais aussi du piano, de l'alto, du violoncelle, du xylophone, de l'accordéon et de la harpe. La plupart des musiciens jouent de plusieurs instruments: sur scène, on peut ainsi voir Régine Chassagne passer de l'accordéon à la batterie ou Win Butler de la guitare à l'orgue.

(http://www.myspace.com/arcadefireofficial)


Albums studios

    •    1972 : Roxy Music
    •    1973 : For Your Pleasure
    •    1973 : Stranded
    •    1974 : Country Life
    •    1975 : Siren
    •    1979 : Manifesto
    •    1980 : Flesh and Blood
    •    1982 : Avalon

Albums live

    •    1976 : Viva ! Roxy Music
    •    1983 : The High Road
    •    1990 : Heart Still Beating
    •    1998 : Concert Classics
    •    2001 : Concerto
•    2008 : Live At Rainbow Music Hall

  
    •    2004 : Funeral
    •    2007 : Neon Bible
    •    2010 : The Suburbs





Tim Bruzon (vocals, guitar, keyboard, drum machine)
Carl Brown (guitar, keyboard, percussion, vocals)
James Walsh (bass, synth-bass, percussion, clarinet, ukulele, vocals)
Vidar Norheim (drums, malletkat, vocals)














•    Bryan Ferry – vocals, keyboards (1971–1983; 2001-)
    •    Phil Manzanera – guitar (1972–1983; 2001-)
    •    Andy Mackay – saxophone, oboe (1971–1983; 2001-)
    •    Paul Thompson – drums (1971–1980; 2001-)
ARCADE FIRE



  Win Butler : Chant, Guitare, Piano, Basse.
Regine Chassagne : Chant, Accordeon, Batterie, Xylophone, Percussions, Clavier.
Richard Parry : Clavier, Piano, Accordeon, Xylophone, Percussions, Basse.
Timothy Kingsbury : Basse, Guitare.
Sarah Neufeld : Violon.
Jeremy Gara : Batterie, Guitare.







La Setlist du Concert
WAVE MACHINES

Non Disponible

La durée du concert : 00h30
 

La Setlist du Concert
ROXY MUSIC

01: Re-Make/Re-Model (Roxy Music - 1972)
02: Out Of The Blue (Country Life - 1974)
03: While My Heart Is Still Beating (Avalon - 1982)
04: Avalon (Avalon - 1982)
05: Ladytron (Roxy Music - 1972)
06: Song For Europe (en partie en français) (Stranded - 1973)
07: In Every Dream Home A Heartache (For Your Pleasure - 1973)
Virginia Plain (Single - 1972)
08: Love Is The Drug (Siren - 1975)
09: Editions Of You (For Your Pleasure - 1973)
10: Do The Strand (For Your Pleasure - 1973)
Encore

11: Let's Stick Together (Bryan Ferry - Let's Stick Together - 1976)
12: Jealous Guy (John Lennon Cover) (The Thrill Of It All - 1983)

La durée du concert : 1h10



La Setlist du Concert
ARCADE FIRE

01.  Ready to Start (The Suburbs - 2010)
02.  Keep the Car Running (Neon Bible - 2007)
03.  Neighborhood #2 (Laika) (Funeral - 2004)
04.  No Cars Go (EP - 2003)
05.  Haïti (Funeral - 2004)
06.  Modern Man (The Suburbs - 2010)
07.  Rococo (The Suburbs - 2010)
08.  The Suburbs (The Suburbs - 2010)
09.  Ocean of Noise (with Beirut) (Neon Bible - 2007)
10.  Intervention (Neon Bible - 2007)
11.  We Used to Wait (The Suburbs - 2010)

Encore

12.  Wake Up (Funeral - 2004) (Acoustic)


La durée du concert : 0h50


AFFICHE / PROMO / FLYER











Aucun commentaire: